Navigation – Plan du site
Comptes rendus bibliographiques

Poullaouec-Gonidec (P.), Domon (G.), Paquette (S.) (dir.) – Paysages en perspective

Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2005, 360 p.
Jean Renard
p. 93-94
Référence(s) :

Poullaouec-Gonidec (P.), Domon (G.), Paquette (S.) (dir.), 2005. – Paysages en perspective, Presses de l’Université de Montréal, Montréal, 360 p.

Texte intégral

1Ce travail collectif, réunissant une quinzaine d’auteurs, est organisé en 3 parties et 11 chapitres.

2Une première partie examine le paysage, défini en introduction en tant que concept en débat, comme territoires ressources. Sont présentés successivement les paysages de l’agriculture, de la forêt et des rivières. Un dernier chapitre fait le point sur le statut reconnu au paysage au Québec.

3La deuxième partie est consacrée au rôle des infrastructures et aux perturbations et mutations qu’elles apportent et accompagnent dans les paysages. Que ce soit les routes, en particulier dans les entrées de ville, l’intégration des pylônes des lignes de transport d’énergie, ou encore les panneaux publicitaire envahissants. Ce sont là autant d’agression pour la qualité des paysages et le cadre de vie des habitants.

4Enfin la troisième partie, plus brève, analyse les paysages urbains de l’agglomération montréalaise.

5Cette sensibilité aux paysages de nos collègues québécois se traduit par l’existence à l’université de Montréal d’une chaire en paysage et environnement, occupée par Gérald Domon dont les enseignements associent approches architecturales et géographiques, ainsi que d’une collection dont l’ouvrage ici cité est le deuxième, après le volume consacré « Aux temps des paysages ».

6Au Québec, comme en Europe, la brutalité des mutations paysagères, liée à la modernisation de l’économie, à la recherche du profit immédiat, et à l’apparition dans les paysages ruraux organisés à l’origine pour et par une agriculture familiale d’autosuffisance, d’infrastructures étrangères aux milieux traversés, ou de nouvelles fonctions de l’espace pour de nouveaux usages, pose des problèmes nombreux et variés. Les populations se mobilisent volontiers contre des aménagements qu’elles subissent et qu’elles n’ont pas souhaités. Ces interrogations soulevées par nos collègues québécois traduisent le passage de paysages agraires, dont on sait les formes prises historiquement, en relation avec les contraintes du milieu naturel et le mode de colonisation (le rang ou le township), à des paysages organisés et structurés par le processus d’urbanisation. Il y a là bon nombre de comparaisons possibles avec ce qui se passe en France et en Europe.

7Des tableaux font le point sur les évolutions de l’agriculture depuis 1951 (p. 96-97) et les catégories d’espaces protégés sont inventoriées. Photographies et croquis d’interprétation illustrent des cas concrets de mutations paysagères. Une abondante bibliographie à la fin de chaque chapitre fait le point des recherches.

8Cette présentation de travaux montre la diversité des approches et des préoccupations autour des paysages et est utile en tant qu’éléments de comparaison avec ce qui se passe et se fait en France sur ce thème.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Renard, « Poullaouec-Gonidec (P.), Domon (G.), Paquette (S.) (dir.) – Paysages en perspective », Norois, 199 | 2006, 93-94.

Référence électronique

Jean Renard, « Poullaouec-Gonidec (P.), Domon (G.), Paquette (S.) (dir.) – Paysages en perspective », Norois [En ligne], 199 | 2006/2, mis en ligne le 13 décembre 2006, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://norois.revues.org/2001

Haut de page

Auteur

Jean Renard

IGARUN, Université de Nantes, Chemin de la Censive du Tertre, BP 81307, 44 313 Nantes cedex 3, France,
renard.jean@numericable.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page