Navigation – Plan du site
Comptes rendus bibliographiques

L’agriculture en Charente au XXe siècle : guide et jalons pour la recherche

Jean Renard
p. 109-110
Référence(s) :

Michel Coutelle (coord.), 2012. L’agriculture en Charente au xxe siècle : guide et jalons pour la recherche, La Crêche, Geste-Éditions/Fondation Xavier Bernard, 480 p.

Texte intégral

1L’Association pour l’histoire de l’agriculture en France au xxe siècle, émanation de l’Académie d’agriculture de France, créée en 1995 à l’initiative de l’ancien ministre Michel Cointat, s’est lancée, avec l’aide financière de la fondation Xavier Bernard, dans la publication pour chaque département français d’un guide de recherche à destination des chercheurs.

2Le projet consiste à décrire les sources relatives à l’histoire agricole de chaque département, de dresser la bibliographie la plus complète possible sur le sujet et de présenter des témoignages d’acteurs ayant participé au développement agricole ou encore de revenir sur les évolutions des productions emblématiques des territoires ou sur les organismes qui ont œuvré dans le département pour l’agriculture.

3Le volume sur la Charente est le troisième de la collection, après la Vienne en 2001 et les Deux-Sèvres en 2006. L’ambition est de couvrir tout le territoire. C’est Michel Coutelle, ancien directeur de la chambre régionale d’agriculture Poitou-Charentes qui a coordonné l’ouvrage avec une dizaine de collaborateurs, praticiens, géographes et sociologues.

4Les différents chapitres son organisés en fonction de ce qui fait l’originalité agricole de chaque département. Ainsi, dans ce volume sur la Charente, après une présentation des paysages et des principales spéculations agricoles du département, est rappelée à grands traits l’histoire de l’agriculture depuis les débuts du xixe siècle. Un long chapitre est consacré au cognac, notamment aux maisons de négoce et au conservatoire du vignoble charentais.

5Puis est rappelé, dans ce département saigné par l’exode rural, l’importance des migrations depuis les départements de l’Ouest, et le rôle novateur joué par ces agriculteurs venus d’ailleurs. Les principales structures responsables du développement agricole au long du siècle sont successivement présentées : syndicalisme, administration, organismes de vulgarisation, de développement et de formation, presse, responsables agricoles, notamment les ministres charentais de l’agriculture ( Maurice Raynaud, Jean Hennessy, Félix Gaillard)

6L’originalité de l’ouvrage est la présentation des sources archivistiques et de la bibliographie concernant le sujet qui occupe près de la moitié du texte.

7Aussi la collection, si elle est menée à bien, devrait constituer, à terme, un remarquable outil à disposition des chercheurs en sciences sociales sur l’agriculture de la France.

8On ne peut que souhaiter la mobilisation des chercheurs ruralistes sur les autres départements afin que cet ambitieux projet aboutisse. L’aide de la fondation Xavier Bernard assure financièrement la publication de ces ouvrages, ce n’est pas mince.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://norois.revues.org/docannexe/image/4622/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 330k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Renard, « L’agriculture en Charente au XXe siècle : guide et jalons pour la recherche », Norois, 226 | 2013, 109-110.

Référence électronique

Jean Renard, « L’agriculture en Charente au XXe siècle : guide et jalons pour la recherche », Norois [En ligne], 226 | 2013, mis en ligne le 30 mars 2013, consulté le 18 août 2017. URL : http://norois.revues.org/4622

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page