Navigation – Plan du site

Régénération urbaine et développement territorial par le sport : Le cas du Parc olympique de Montréal

Urban regeneration and urban development through sport : The case of the Olympic park in Montreal
Romain Roult, Sylvain Lefebvre et Jean-Marc Adjizian
p. 57-72

Résumés

Les Jeux Olympiques sont désormais largement utilisés à des fins de développement territorial. À ce titre, les infrastructures sportives construites à l’occasion de ces méga-événements s’insèrent pour certaines dans de vastes projets de régénération urbaine. C’est ce que cherchera à mettre en lumière cet article à travers une étude de cas sur le Parc olympique de Montréal. Par le biais de plusieurs analyses documentaires et de différentes entrevues, cette étude vise à distinguer les enjeux urbains et de gouvernance relatifs au développement sportif de ce site. Les résultats obtenus font émerger deux visions opposées au sujet du redéveloppement du Parc olympique de Montréal mais celles-ci s’accordent sur le fait que les deux principaux défis à surmonter relèvent de la justification et de l’origine des ressources financières et des modalités de gouvernance et de gestion à adopter et à appliquer.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 6 juin 2013, définitivement accepté le 4 février 2014

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Jeux Olympiques, régénération urbaine et développement territorial
Les projets olympiques comme stratégies de régénération urbaine : Fabrication et transformation de la ville par le sport
Public ou privé ? La question de la gouvernance urbaine dans la planification des Jeux Olympiques
Développement territorial et Jeux Olympiques : Un pari risqué qui doit de plus en plus se calquer sur les réalités locales
Méthodologie
Principaux résultats de recherche : Une vocation sportive à préserver et à développer
Le Parc olympique : Objet commercial vs Parc urbain ouvert sur les populations locales

Aperçu du texte

Introduction

La gestion des héritages olympiques est devenue une étape clé dans le processus de reconversion des villes hôtes des Jeux Olympiques (JO) (Smith, 2012). L’ampleur des investissements financiers nécessaires pour accueillir ces méga-événements et le nombre important d’infrastructures permanentes construites ou réaménagées à l’occasion de ces JO ont conduit ces dernières années les instances publiques ou privées impliquées dans ces projets urbains à considérer finement cette phase post-olympique (Pitts et Liao, 2009). Le Comité International Olympique (CIO) tente de sensibiliser depuis la fin des années 90 les villes candidates à l'organisation des JO de l’importance de planifier adéquatement l’après Jeux en prenant en compte notamment les besoins locaux et de fait en envisageant des équipements adaptés à ces réalités urbaines (Liao et Pitts, 2006). Même si plusieurs cas ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Romain Roult, Sylvain Lefebvre et Jean-Marc Adjizian, « Régénération urbaine et développement territorial par le sport : Le cas du Parc olympique de Montréal », Norois, 230 | 2014, 57-72.

Référence électronique

Romain Roult, Sylvain Lefebvre et Jean-Marc Adjizian, « Régénération urbaine et développement territorial par le sport : Le cas du Parc olympique de Montréal », Norois [En ligne], 230 | 2014, mis en ligne le 30 juin 2016, consulté le 22 juin 2017. URL : http://norois.revues.org/5020 ; DOI : 10.4000/norois.5020

Haut de page

Auteurs

Romain Roult

Ph. D. et professeur au Département d’études en loisir, culture et tourisme, Université du Québec à Trois-Rivières, 3351, boul. Des Forges, C.P. 500, Pavillon Ringuet (local 4030), Trois-Rivières, (Québec), G9A 5H7, Tel. 819-376-5011 poste 3286, Fax. 819-376-5158 (romain.roult@uqtr.ca)

Sylvain Lefebvre

Ph. D. et professeur au Département de géographie de l’Université du Québec à Montréal

Jean-Marc Adjizian

Administrateur principal du Groupe de recherche sur les espaces festifs (www.gref.ca)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page