Navigation – Plan du site

Évolution quaternaire de la ligne de partage des eaux entre les bassins de la Seine et de la Loire, du Perche à la Puisaye : hydrographie, structure et tectonique

Loire-Seine drainage divide Quaternary evolution, from the Perche to the Puisaye: hydrography, structure and tectonics
Jean-Pierre Larue et Robert Étienne
p. 95-108

Résumés

L’analyse morphométrique des réseaux hydrographiques situés de part et d’autre de la ligne de partage des eaux entre les bassins de la Loire et de la Seine indique des anomalies de forme, de tracé et de pente qui résultent de l’interaction entre la dynamique fluviale et l’évolution tectonique. Ainsi, les secteurs soulevés : le Perche, la Puisaye et le nord de Gien, sont caractérisés par des bassins versants à forts indices d’élongation et fortes dissymétries, les cours d’eau présentent des pentes anormalement fortes, des indices de concavité plus faibles et souvent des ruptures de pente. En revanche, les secteurs relativement stables comme la Beauce et une partie de la Sologne, ont des bassins versants plus symétriques et trapus, les rivières sont moins pentues et ont des concavités plus marquées. Depuis l’individualisation des réseaux de la Seine et de la Loire, la ligne de partage des eaux a subi des déplacements qui varient de l’ouest vers l’est. À l’ouest, elle progresse vers le nord sous l’action de l’érosion régressive du réseau de la Sarthe et du Loir. Au centre, en Beauce, la ligne de partage des eaux est relativement stable. À l’est, la migration se fait principalement vers le sud au profit du réseau du Loing, excepté à l’extrémité sud-est où la Haute Trézée a été capturée par la Loire.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 16 avril 2013, définitivement accepté le 13 décembre 2013.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Cadre de l'étude
Méthodes
Résultats
La forme des bassins versants
Profils longitudinaux des cours d’eau
Enseignements des minéraux lourds
Interprétations
L’individualisation des bassins de la Loire et de la Seine
Explications des anomalies hydrographiques
Évolution du tracé de la ligne de partage des eaux
Conclusion

Aperçu du texte

Le Bassin parisien est une cuvette sédimentaire qui ne présente pas d’unité hydrographique. Depuis que Dollfus (1900) a montré les relations entre l’hydrographie et la structure, l’intérêt des géomorphologues pour l’étude de l’installation et de l’encaissement des cours d’eau ne s’est guère démenti (Baulig, 1928 ; Cholley, 1953 ; Klein, 1973 ; Debeglia et al., 1989). Davis (1895) montre que les lignes de partage des eaux subissent des déplacements au cours du temps en raison du recul inégalement rapide de leurs deux versants. Les causes invoquées sont les différences de pente, de lithologie et de processus d’érosion. La ligne de partage des eaux entre le réseau de la Loire et celui de la Seine donne des topographies peu accidentées, aussi devient-elle difficile à tracer là où la densité des drains est faible, comme en Beauce. Dans des terrains sédimentaires peu résistants, on s’attendrait à trouver des cours d’eau divergents et plus ou moins perpendiculaires à la ligne de partage de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Larue et Robert Étienne, « Évolution quaternaire de la ligne de partage des eaux entre les bassins de la Seine et de la Loire, du Perche à la Puisaye : hydrographie, structure et tectonique », Norois, 230 | 2014, 95-108.

Référence électronique

Jean-Pierre Larue et Robert Étienne, « Évolution quaternaire de la ligne de partage des eaux entre les bassins de la Seine et de la Loire, du Perche à la Puisaye : hydrographie, structure et tectonique », Norois [En ligne], 230 | 2014, mis en ligne le 30 juin 2016, consulté le 23 juin 2017. URL : http://norois.revues.org/5044 ; DOI : 10.4000/norois.5044

Haut de page

Auteurs

Jean-Pierre Larue

Département de Géographie, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université de Paris-Est-Créteil et CNRS, UMR 8591, Laboratoire de Géographie Physique (LGP), Meudon larue@u-pec.fr

Articles du même auteur

Robert Étienne

20 rue Source de l’Hôpital, 03 200 Vichy etienne9@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page