Skip to navigation – Site map

La densification : un tabou dans l’univers pavillonnaire ?

Is suburban densification a taboo?
Annabelle Morel-Brochet
p. 93-108

Abstracts

Suburban neighborhoods have the reputation of being frozen at the morphological level, because of residents’ reluctance to change their living environment and to densification. Yet, housing estates built during the first half of the 20th century show a proven, progressive and spontaneous densification. First, this article aims to appreciate how they evolved over the decades until current changes. Secondly, we will question how the inhabitants accept and participate to these transformations which are acute while densification is a major goal of sustainable urban development. Resuming the path formerly taken by F. Dubost in the Coudreaux district (Parisian suburb) and J. Jeanneau in the Bois-du-Roy district (suburb of Angers), we chose these two areas to conduct a work of observation and a qualitative survey based on interviews.

Top of page

Editor's notes

Article reçu le 19 juin 2013 et définitivement accepté le 17 mars 2014.

Excerpt

Outline

Introduction
Des bois aux quartiers
Une densification multiforme
Densification résidentielle par construction de collectifs (initiative publique ou privée)
Densification résidentielle par construction d’une maison supplémentaire (initiative privée individuelle)
Densification bâtie par extension ou rehaussement d’un étage
Densification humaine sans augmentation de la densité bâtie
La réception du phénomène
Tous prêts à densifier ?
La densité : des mots aux actes
Les raisons de la passivité
La densification côté pile… et côté face
Conclusion

First lines

Introduction

Les périphéries pavillonnaires, depuis leurs premiers développements au début du XXe siècle jusqu’à leurs inscriptions périurbaines les plus récentes, ont fait l’objet de vives critiques et de propos souvent simplificateurs, alors même qu’elles recouvrent une grande diversité de contextes, liée à leur épaisseur historique, leur situation par rapport à la ville, leur composition sociale ou leur configuration matérielle.

Elles ont incarné dès l’entre-deux-guerres « les descendantes dégénérées des faubourgs » (Le Corbusier, 1971 [1943], p. 44), puis un espace de sécession (Donzelot, 2009) ou de relégation (Cavailhès et Selod, 2003 ; Rougé, 2005). Elles symbolisent désormais, avec l’avènement du développement durable dans la sphère publique, l’anti-modèle de la ville durable tant du point de vue écologique (Berque et al., 2006) que morphologique (Trottin, 2004 cité par Desg...

Top of page

References

Bibliographical reference

Annabelle Morel-Brochet, « La densification : un tabou dans l’univers pavillonnaire ? », Norois, 231 | 2014, 93-108.

Electronic reference

Annabelle Morel-Brochet, « La densification : un tabou dans l’univers pavillonnaire ? », Norois [Online], 231 | 2014, Online since 30 June 2016, connection on 18 November 2017. URL : http://norois.revues.org/5102 ; DOI : 10.4000/norois.5102

Top of page

About the author

Annabelle Morel-Brochet

ESO, UMR 6590 CNRS, Université de Caen, IUT d’Alençon (Département Carrières sociales, Gestion urbaine), 61250 Damigny, France (annabelle.morel-brochet@unicaen.fr)

By this author

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page