Navigation – Plan du site

Les grands ensembles résidentiels adaptés québécois destinés aux aînés. Une exploration de la marchabilité du quartier à l’aide d’un audit urbain

The large residential habitats for seniors in Québec (Canada): An exploration of neighborhood walkability using an urban audit
Sébastien Lord et Paula Negron-Poblete
p. 35-52

Résumés

Le vieillissement généralisé est évocateur des changements sociaux à l’échelle de plusieurs métropoles nord-américaines, où il est particulièrement visible dans les premières couronnes de banlieues pavillonnaires. Il s’agit ici d’une occasion unique de repenser la qualité urbaine de ces milieux de vie, où l’on dépend de la voiture pour se déplacer, et ce, dans une perspective de mobilité plus active. Une analyse exploratoire de l’environnement urbain immédiat de trois résidences pour personnes âgées (environnements résidentiels en forte progression depuis ces dernières années au Québec) sous l’angle de leur marchabilité est proposée. Plus spécifiquement, il s’agit de développer et d’appliquer un audit urbain de manière à proposer un diagnostic morpho-fonctionnel de la marchabilité des environnements résidentiels concernés, puis de rapporter des consultations des résidents pour améliorer la portée explicative de l’outil. Cette première étape d’une recherche plus large a permis de poser les bases d’un croisement entre un diagnostic de la marchabilité, les pratiques de mobilité de résidents et leurs rapports plus sensibles au quartier. Grâce à la construction d’une typologie de marchabilité, l’environnement des complexes résidentiels a été classé selon qu’il soit plus ou moins favorable à la marche, puis ensuite discuté avec des résidents dans le cadre de groupes de discussion. Les résultats ont permis de nuancer l’hypothèse qui proposerait que l’environnement urbain de la ville soit mieux adapté à la marche que ne l’est celui de la banlieue, tout comme l’influence relative des dimensions fonctionnelles sur les perceptions de la marchabilité par les aînés.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 7 janvier 2014 et définitivement accepté le 20 novembre 2014

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les enjeux des habitats adaptés à la vieillesse en banlieue pavillonnaire
Qualité urbaine et conditions de marche pour les aînés
Stratégie de recherche et méthode
Description des deux quartiers à l’étude
Les services
Les transports
Le réseau piétonnier
La végétation
Les complexes résidentiels pour aînés sélectionnés
La délimitation des zones d’application de l’audit
La création de l’audit urbain
La « marchabilité » des environnements immédiats des complexes résidentiels
La caractérisation des segments de rue dans les deux environnements urbains
La création d’une typologie de segments
La marchabilité des territoires étudiés selon leurs résidents
Conclusion et prochaines étapes de recherche

Aperçu du texte

Introduction

Le vieillissement des territoires de banlieue au sein des aires métropolitaines nord-américaines comme Montréal fait apparaître dans un premier temps l’amélioration considérable des conditions socioéconomiques et de santé des personnes vieillissantes et âgées. Les statistiques sur l’espérance de vie, 82 ans pour les femmes et 76 ans pour les hommes, en témoignent à bien des égards (ISQ, 2011). En l’absence de maladies chroniques ou de cancer, cet horizon atteint même près de 86 ans pour les femmes et plus de 80 ans pour les hommes (Martel, Choinière, 2007). Si, en moyenne, on vit plus vieux et en meilleure santé, l’environnement socio-spatial vient selon le contexte multiplier les vieillissements possibles (Charpentier et al., 2010).

Ainsi, plusieurs recherches sur les conditions de vie des personnes âgées ont pu montrer au cours des dernières décennies que les aînés f...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sébastien Lord et Paula Negron-Poblete, « Les grands ensembles résidentiels adaptés québécois destinés aux aînés. Une exploration de la marchabilité du quartier à l’aide d’un audit urbain », Norois, 232 | 2014, 35-52.

Référence électronique

Sébastien Lord et Paula Negron-Poblete, « Les grands ensembles résidentiels adaptés québécois destinés aux aînés. Une exploration de la marchabilité du quartier à l’aide d’un audit urbain », Norois [En ligne], 232 | 2014, mis en ligne le 30 octobre 2016, consulté le 22 juin 2017. URL : http://norois.revues.org/5157 ; DOI : 10.4000/norois.5157

Haut de page

Auteurs

Sébastien Lord

Professeur adjoint, Institut d’urbanisme, Faculté de l’aménagement, Université de Montréal, 2940, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Bureau 3015, Montréal (Québec) H3T 1B9, Canada (sebastien.lord@umontreal.ca)

Paula Negron-Poblete

Professeur adjoint, Institut d’urbanisme, Faculté de l’aménagement, Université de Montréal – 2940, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Bureau 3046, Montréal (Québec) H3T 1B9, Canada (p.negron-poblete@umontreal.ca)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page