Navigation – Plan du site

La stabilité limnique dans le bassin de la Vienne

La place des plans d’eau au sein des milieux et des sociétés depuis le xixe siècle
Limnic stability in Vienne’s basin (France). The place of waterbodies in environments and societies since the 19th century
Pascal Bartout et Laurent Touchart
p. 65-82

Résumés

La connaissance des plans d’eau français souffre de trois biais scientifiques rendant inopérants ou peu efficaces certains de leurs modes de gestion actuels : méconnaissance des chiffres et des localisations exactes par les organismes chargés de leur administration, traitement comme un hydrosystème fluvial et non comme un limnosystème, omnipotence de la démarche biologique chez les représentants du pouvoir, au détriment des hommes, alors que les étangs et les autres petits plans d'eau artificiels sont des objets créés par et pour l’homme. Les auteurs présentent ici une approche permettant de comprendre sans a priori la place des plans d’eau dans des paysages de manière diachronique (1830 et 2005), afin d’envisager les territoires lentiques selon leur degré de stabilité limnique. A travers l’étude du bassin de la Vienne, les auteurs font apparaître des multitudes de réponses différenciées selon les mutations sociologiques et économiques observées, sur un fond de qualité agronomique liée à la nature du sous-sol. La partie aval est restée globalement stable, alors que l’amont cristallin et son contact avec le bassin sédimentaire ont connu des modifications importantes.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 24 février 2014 et définitivement accepté le 20 août 2014

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Le recul temporel limnique pour une gestion contemporaine appropriée
L’étang, le grand incompris limnique français
L’apport scientifique d’une approche diachronique stagnustre
Le référentiel des plans d’eau de Bartout
L’inventaire des plans d’eau issu des relevés du cadastre napoléonien
Les limites méthodologiques de cette comparaison temporelle
Une transposition exacte des résultats des deux inventaires est impossible pour deux raisons
L’étude des étangs du bassin de la Vienne, un cas d’école
Le choix du bassin de la Vienne
Les étangs du bassin de la Vienne depuis le haut Moyen Âge
État des lieux des étangs du bassin de la Vienne en 2005
La densité de plans d’eau, indicateur numérique de stabilité paysagère
L’évolution du type dominant de plan d’eau par commune
Les paysages de plans d’eau dans le bassin de la Vienne
L’individualisation de régions limniques
Les comportements lentiques des régions limniques
Les basses vallées de la Vienne et de la Creuse
Le Poitou et la Brenne
Le contact massif ancien/bassin sédimentaire
Le Limousin
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

La Directive-cadre européenne sur l'eau (DCE-2000) et sa transcription dans le droit français à travers la loi sur l'eau et les milieux aquatiques (LEMA) de 2006 ont pour ambition d'améliorer l'état écologique des eaux européennes et françaises et elles imposent de réussir à le faire d’ici 2015. Les eaux de surface à surveiller sont formées à la fois de cours d'eau et de plans d'eau. Pour ce qui est de ces derniers, les autorités françaises, par l'intermédiaire des agences de l'eau, en reconnaissent 456 (statut de « masse d'eau plan d'eau »), ne considérant que ceux qui sont d'origine naturelle ou bien, si ce n'est le cas, ceux de grande taille. Cela revient à ne pratiquement reconnaître que les lacs naturels, avant tout concentrés sur les marges montagneuses du pays, et les barrages-réservoirs de plus de 50 ha, en général récents (en grande majorité postérieurs à la S...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascal Bartout et Laurent Touchart, « La stabilité limnique dans le bassin de la Vienne », Norois, 234 | 2015, 65-82.

Référence électronique

Pascal Bartout et Laurent Touchart, « La stabilité limnique dans le bassin de la Vienne », Norois [En ligne], 234 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 30 avril 2017. URL : http://norois.revues.org/5581 ; DOI : 10.4000/norois.5581

Haut de page

Auteurs

Pascal Bartout

Auteur correspondant, EA 1210 CEDETE, ITP HCS, Collegium UFR LLSH, Université d’Orléans, 10 rue de Tours, 45065 ORLEANS cedex, France (pascal.bartout@univ-orleans.fr)

Articles du même auteur

Laurent Touchart

EA 1210 CEDETE, ITP HCS, Collegium UFR LLSH, Université d’Orléans, 10 rue de Tours, 45065 ORLEANS cedex, France (laurent.touchart@univ-orleans.fr)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page