Navigation – Plan du site

Renouer le lien entre port et citadins, un défi impossible à relever ? Le cas du Havre

Re-establishing the link between port and city dwellers, an impossible challenge? The case of Le Havre
Elisabeth Grimaud
p. 25-38

Résumés

L’éloignement des infrastructures portuaires des centres-villes et la reconversion des anciens quartiers portuaires ont contribué à desserrer les relations entre activités portuaires et citadins dans un certain nombre d’agglomérations au cours des dernières décennies, ce qui pourrait poser problème pour leur développement à venir. Le port fait ainsi de moins en moins partie de la ville aux yeux des habitants de l’agglomération havraise. Des acteurs locaux ont proposé des innovations afin de répondre à cette évolution et ont en particulier créé en 2013 un port center, structure inédite en France. Mais l’efficacité de ces initiatives semble limitée.

Haut de page

Notes de la rédaction

article reçu le 14 janvier 2015 définitivement accepté le 6 juillet 2015.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Habiter une ville portuaire au xxie siecle
Percevoir l'activité portuaire
Travailler sur le port
Habiter un ancien quartier portuaire
Une image de ville portuaire qui ne correspond pas à une réelle identité collective
Comprendre l’espace vécu des Havrais
Le port, un espace marginal dans les représentations spatiales des Havrais
Le port, un espace peu fréquenté par les Havrais
Construire une réelle identité de citadin portuaire
L’appropriation du port par les citadins, un enjeu du développement des villes portuaires
Une volonté des acteurs locaux de créer une identité urbaine portuaire
Permettre une réelle expérimentation du port par les citadins
Fédérer les acteurs de la relation ville-port
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le Havre a été en décembre 2013 le théâtre de l’ouverture du premier port center français. L’ambition de cette structure est de rapprocher la population citadine du port auprès duquel elle vit, en mettant l’accent sur une expérimentation concrète de l’espace portuaire. La création d’une première structure de ce type en France illustre la prise en compte par les acteurs portuaires d’un nouvel enjeu, celui de l’acceptation sociale des activités portuaires. Mais la nécessité de créer une structure spécifiquement dédiée à la médiation entre ville et port illustre aussi en négatif le délitement des liens entre ces deux entités.

Le premier objectif de ce travail sera de replacer le cas du Havre dans le contexte plus général de l’évolution récente des relations entre les citadins et leurs ports en s'interrogeant sur ce que signifie aujourd'hui habiter une ville portuaire. Une ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elisabeth Grimaud, « Renouer le lien entre port et citadins, un défi impossible à relever ? Le cas du Havre », Norois, 236 | 2015, 25-38.

Référence électronique

Elisabeth Grimaud, « Renouer le lien entre port et citadins, un défi impossible à relever ? Le cas du Havre », Norois [En ligne], 236 | 2015, mis en ligne le 30 décembre 2017, consulté le 28 mars 2017. URL : http://norois.revues.org/5695 ; DOI : 10.4000/norois.5695

Haut de page

Auteur

Elisabeth Grimaud

Agrégée de géographie (elgrimaud@wanadoo.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page