Navigation – Plan du site

L’usine marémotrice a t-elle contribué au développement du nautisme en Rance maritime ?

Does tidal power plant contributed to the development of nautism in the Rance estuary?
Ewan Sonnic
p. 57-68

Résumés

Les publications sur l’usine marémotrice de la Rance en Bretagne relèvent généralement les atouts et inconvénients générés par cet ouvrage datant des années 1960. Outre ses aspects techniques et les indicateurs de puissance et de production, au cœur du propos de la plupart des auteurs, d’autres aspects sont régulièrement cités comme le caractère multifonctionnel de l’ouvrage (usine donc mais aussi site touristique industriel majeur, pont routier, écluse) ou bien son impact observé en amont, tant sur la modification des marées et des courants que sur l’envasement ainsi que sur la faune et la flore. Plusieurs de ces publications font aussi état de répercussions positives sur le nautisme. Elles soulignent ainsi que la construction de l’usine barrant l’estuaire a constitué un vaste plan d’eau abrité aux effets de marée considérablement atténués, ce qui aurait été particulièrement propice aux activités nautiques qui n’ont cessé de se développer en Rance maritime depuis. Un regard plus attentif semble toutefois contredire ce propos répandu et jamais démenti. Les centres nautiques n’y sont en effet pas plus nombreux que dans les zones côtières voisines. Le nombre de bateaux de plaisance stationnés à l’année dans l’estuaire, certes important, semble avant tout lié à la proximité de plusieurs pôles urbains, tandis que la fréquentation par les plaisanciers en escale des ports de la Rance apparaît finalement modeste au regard d’autres sites estuariens bretons.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 10 juin 2015 et définitivement accepté le 30 /11/2015

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Le barrage marémoteur et la question de ses impacts
L’essor modéré du nautisme en Rance maritime
Quelle contribution du barrage au développement de la plaisance ?
Le rôle déterminant de la proximité résidentielle
Le barrage marémoteur, un frein à l’escale en Rance maritime ?
Contraintes d’accès et attractivité
Une fréquentation conforme au potentiel ?
Conclusion : les bienfaits illusoires de l’usine marémotrice sur le nautisme en Rance maritime

Aperçu du texte

Introduction

De très nombreuses publications sur l’usine marémotrice de la Rance au nord-est de la Bretagne, (figures 1 et 2) entre la pointe de la Briantais à Saint-Malo et celle de la Brebis à La Richardais près de Dinard, s’attachent à souligner de façon plus ou moins exhaustive les atouts et inconvénients divers et variés engendrés par la construction de cet ouvrage qui s’est déroulée dans la première moitié des années 1960. Au-delà des caractéristiques technologiques qui en font une référence mondiale en matière de production électrique à partir de l’énergie des marées, d’autres aspects de cette installation sont régulièrement évoqués. Rappelons le caractère multifonctionnel de l’ouvrage. Il s’agit d’abord d’un centre de production donc, mais aussi d’un site touristique industriel majeur. L’infrastructure constitue ensuite un pont routier ayant permis de diviser par trois la distance et le temps de parcours entre Dinard et Saint-Malo. Grâce à son écluse, elle assume enfin des fo...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ewan Sonnic, « L’usine marémotrice a t-elle contribué au développement du nautisme en Rance maritime ? », Norois, 236 | 2015, 57-68.

Référence électronique

Ewan Sonnic, « L’usine marémotrice a t-elle contribué au développement du nautisme en Rance maritime ? », Norois [En ligne], 236 | 2015, mis en ligne le 30 décembre 2017, consulté le 01 mai 2017. URL : http://norois.revues.org/5716 ; DOI : 10.4000/norois.5716

Haut de page

Auteur

Ewan Sonnic

ENSAB –44 Bd de Chézy, CS 16427, 35064 Rennes (ewan.sonnic@rennes.archi.fr)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page