Navigation – Plan du site

La protection du bâti individuel et des commerces contre l’inondation. Opportunités et obstacles

The adaptation of houses and shops to flooding. Opportunities and obstacles
Freddy Vinet, Frédéric Leone, Guillaume Lahache et Paul Cancel
p. 69-90

Résumés

L’article propose un bilan des opportunités et des obstacles soulevés par l’adaptation des bâtiments au risque inondation. Cette question est devenue centrale dans les programmes de réduction du risque inondation. A partir d’une étude bibliographique et en s’appuyant sur une enquête approfondie sur la ville de Quimper, les auteurs mettent en relief la diversité des situations locales et la difficulté à aborder la réduction de la vulnérabilité des bâtiments par des mesures coercitives et générales. 290 habitations et 194 commerces ont été diagnostiqués sur la commune de Quimper afin de déterminer leur degré de vulnérabilité face à une inondation. Les occupants ont été questionnés sur leur degré de connaissance du risque et leur consentement à mettre en œuvre des mesures de protection de leur bâtiment. Sur ce dernier point, l’enquête montre que la mauvaise connaissance du risque n’est pas le seul facteur de désintérêt des habitants face à ce type de mesures. L’engagement des personnes est fortement lié à l’attachement au bien et aux facteurs qui en découlent (statut propriétaire/locataire, âge…). Les commerçants représentent une population difficile à mobiliser compte tenu du faible taux de propriétaires occupants et du renouvellement rapide des gérants.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 22/03/2015 et définitivement accepté le 9/11/2015

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
La réduction de la vulnérabilité du bâti : une priorité affichée de la prévention
La réduction de la vulnérabilité : une préoccupation croissante des pouvoirs publics
Un développement timide en France
Les mesures possibles
L’enquête locale : contexte, objectifs et méthodologie
Contexte local : la ville de Quimper et l’inondation
Objectifs
Contenu et réalisation des diagnostics 
Champ géographique de l’étude, modalités de l’enquête et échantillon
L’adaptation/inadaptation du bâti à l’inondation : éléments quantitatifs et explicatifs
L’adaptation du bâti à l’inondation est inégale et le plus souvent fortuite
Accès à un étage
Réseau électrique
Une expérience des inondations qui donne lieu à des actions de protection au niveau individuel dans certains quartiers
La question des hauteurs d’eau : une expertise supplémentaire nécessaire
Les obstacles à la généralisation des mesures d’adaptation du bâti
Les obstacles à la généralisation des mesures de protection individuelles
Conscience et connaissance du risque
La connaissance des mesures de mitigation
Âge et consentement à adapter l’habitation
L’attachement au bien
Le cas difficile des commerces
Le risque inondation : une préoccupation secondaire
Comment expliquer ce désintérêt ?
Le ciblage des mesures : du « cousu-main »
Mesures de réduction de la vulnérabilité et aléa inondation
L’adaptation aux situations locales
S’appuyer sur un échantillon de personnes volontaires
Travailler l’offre préventive post sinistre
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

La réduction de la vulnérabilité des sociétés face aux catastrophes naturelles est une préoccupation qui a dépassé la seule sphère scientifique pour gagner les milieux gestionnaires et, dans le meilleur des cas, les politiques. Un certain nombre de mesures sont aujourd’hui préconisées pour réduire la vulnérabilité des personnes et des biens face aux inondations : pose de batardeaux, étage refuge, pose de sorties de toit pour évacuation par les airs, etc. En France, les plans de prévention des risques incluent de plus en plus ces mesures sous la forme de recommandations ou de prescriptions. Mais force est de constater que si les diagnostics progressent, la mise en œuvre systématique des mesures tarde. Au-delà de la caractérisation de la vulnérabilité du bâti, déjà largement traitée par la littérature technique et scientifique, il nous importe d’envisager la faisabilité ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Freddy Vinet, Frédéric Leone, Guillaume Lahache et Paul Cancel, « La protection du bâti individuel et des commerces contre l’inondation. Opportunités et obstacles », Norois, 236 | 2015, 69-90.

Référence électronique

Freddy Vinet, Frédéric Leone, Guillaume Lahache et Paul Cancel, « La protection du bâti individuel et des commerces contre l’inondation. Opportunités et obstacles », Norois [En ligne], 236 | 2015, mis en ligne le 30 décembre 2017, consulté le 23 juin 2017. URL : http://norois.revues.org/5723 ; DOI : 10.4000/norois.5723

Haut de page

Auteurs

Freddy Vinet

UMR GRED IRD/Université Paul-Valéry Montpellier, route de Mende, 34199 Montpellier cedex 5 (freddy.vinet@univ-montp3.fr ; frederic.leone@univ-montp3.fr )

Articles du même auteur

Frédéric Leone

UMR GRED IRD/Université Paul-Valéry Montpellier, route de Mende, 34199 Montpellier cedex 5 (freddy.vinet@univ-montp3.fr ; frederic.leone@univ-montp3.fr )

Guillaume Lahache

Predictservices 20 r Didier Daurat, 34170 Castelnau-le-lez (M2 GCRN 2013-2014) (guillaumelahache@hotmail.fr)

Paul Cancel

Quimper Communauté, Hôtel de Ville, CS 26004, 29107 Quimper Cedex, (paul.cancel@quimper.bzh)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page