Navigation – Plan du site
Diversité des paysages fluviaux
Note de recherche

Patrimoine fluvial, modernité et maritimité : un rapport en évolution

Le cas Newcastle-upon-Tyne
River Heritage, Modernity and Maritimity: an evolving relationship. The case of Newcastle-upon-Tyne (England)
Cécile Renard-Delautre
p. 103-114

Résumés

Après la rudesse de la désindustrialisation, dans les années 2000, NewcastleGastehead a tenté de repositionner son projet de ville dans le registre culturel. Alors que l’on assistait au renouvellement d’une sensibilité au maritime, le réaménagement des quais centraux (projet Quayside) avait été pensé pour créer une vitrine métropolitaine du Tyneside.

Cependant, une quinzaine d’années après, ce tournant culturel n’a pas pris l’ampleur espérée et a notamment subi la crise de 2008. Les grands projets des années 2000 sont en partie rejetés par la population. Le patrimoine alors considéré comme une « ressource territoriale », est aujourd’hui au cœur de l’ancrage des habitants sur le territoire. Cet article revient sur l’évolution des dynamiques patrimoniales du Tyneside.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 30/06/2015, définitivement accepté le 20/04/2016

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Le cas de Newcastle, entre intelligibilité locale et appropriation de modèles urbains
Attractivité, singularisation et modèles urbains
Le tournant culturel de Newcastle-upon-Tyne (2000)
« Nouvelle maritimité » : entre usages, patrimoine et imaginaires
Appropriations et dynamiques patrimoniales
Les leçons du tournant culturel en 2015 : ancrage local et polysémie patrimoniale
Des patrimonialisations top down (le Discovery Museum) et bottom up (the NET)
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Comme son nom l’indique, Newcastle-« upon-Tyne » est une ville posée sur son fleuve, la Tyne River ; en effet, sur l’autre rive, naît la ville de Gateshead. Le fleuve fédère la « Tyneside », cinquième agglomération la plus peuplée d’Angleterre.

L’histoire des interactions dynamiques entre Newcastle et la Tyne est complexe et marquée par de grandes étapes. Comme souvent, la ville est née de la présence de l’eau : à l’époque romaine s’établit Pons Aelius, une cité dotée d’un fort marquant l’extrémité est du Mur d’Hadrien, dont les ruines ont été inscrites au patrimoine mondial en 1987. Dès l’origine, les interactions entre la ville et son fleuve sont liées au commerce maritime car le port exporte du bois vers la Scandinavie et la Baltique. La vocation commerciale de la Tyne a perduré à la période saxonne puis médiévale mais c’est avec l’exploitation massive des mines de c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cécile Renard-Delautre, « Patrimoine fluvial, modernité et maritimité : un rapport en évolution », Norois, 237 | 2015, 103-114.

Référence électronique

Cécile Renard-Delautre, « Patrimoine fluvial, modernité et maritimité : un rapport en évolution », Norois [En ligne], 237 | 2015, mis en ligne le 31 décembre 2017, consulté le 25 mai 2017. URL : http://norois.revues.org/5824

Haut de page

Auteur

Cécile Renard-Delautre

Architecte, Dr. Géographie, Chercheur associée EA EIREST, Cecile.renard-delautre@univ-paris1.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page