Navigation – Plan du site
Conflits de lieux, lieux de conflits

L’action foncière : une ressource pour des mobilisations riveraines

L’exemple de la requalification patrimoniale d’un lieu de conflits dans la presqu’île de Saint- Tropez
Land policy: a resource for local resident action. The example of the heritage reclassification of a site of conflict on the Saint-Tropez peninsula
Jean-Baptiste Chabert
p. 43-58

Résumés

Cet article s’intéresse à un lieu disputé pendant quarante ans entre promoteurs, élus locaux et associations de riverains, le site littoral de Pardigon, situé aux confins de la presqu’île de Saint-Tropez. À partir de l’analyse d’une dizaine d’entretiens auprès de responsables administratifs et associatifs et d’archives associatives, il s’agit de vérifier combien les dispositifs de protection foncière du littoral offrent des ressources à une mobilisation associative de riverains aisés permettant une requalification patrimoniale du lieu. Cette redéfinition s’effectue à la faveur d’une alliance informelle avec des acteurs administratifs marginaux, professionnels du droit et conservateur du littoral, qui leur permet de stabiliser une coalition environnementale.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 15 septembre 2015, accepté le 10 février 2016.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Quand la spéculation foncière gagne du terrain…
La formation d’une coalition de croissance de l’économie résidentielle
L’ancrage riverain d’une mobilisation associative
De la juridicisation des griefs à l’ennoblissement civique : trajectoire d’une coordination associative (1960-2008)
L’apprentissage d’un mode d’action judiciaire (1960-1986)
La judiciarisation du conflit : re-résidentialisation et écologisation de la cause (1986-1996)
L’ennoblissement civique des militants associatifs (1996-2008)
Les auxiliaires de la mobilisation associative : le juge et le conservateur
Le rôle d’un « juge administratif militant » dans la juridicisation des griefs
La médiation informelle du délégué du Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Les politiques foncières, c’est-à-dire les activités publiques d’allocation et d’organisation de l’usage du sol, constituent un terrain privilégié d’observation des conflits de lieux. En effet, ce type d’action publique est particulièrement conflictuel, à plus forte raison dans une région caractérisée par une importante spéculation immobilière comme la région Provence-Alpes Côte d’Azur, spécialement dans sa partie littorale.

Dès le xviiie siècle, les rivages méditerranéens ont été recherchés à des fins touristiques. La douceur du climat, le ciel azur et les paysages de ses côtes ont attiré une classe aisée, souvent aristocratique, originaire d’Europe du Nord. Au cours du xixe siècle, cet essor remarquable et quasi-ininterrompu des activités résidentielles et touristiques du littoral méditerranéen accompagne la production d’identités territoriales à la réputation internationale,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Baptiste Chabert, « L’action foncière : une ressource pour des mobilisations riveraines », Norois, 238-239 | 2016, 43-58.

Référence électronique

Jean-Baptiste Chabert, « L’action foncière : une ressource pour des mobilisations riveraines », Norois [En ligne], 238-239 | 2016, mis en ligne le 17 octobre 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://norois.revues.org/5855

Haut de page

Auteur

Jean-Baptiste Chabert

Laboratoire CHERPA (Croyances, Histoire, Espaces, Régulation Politique et Administrative), Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence – 25, rue Gaston de Saporta,13 625 Aix-en Provence, cedex 1. (jbchabert@orange.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page