Navigation – Plan du site
Comptes rendus bibliographiques

Canada/États-Unis : les enjeux d’une frontière, Pierre-Alexandre Beylier

Christian Pihet
p. 101-102
Référence(s) :

Pierre-Alexandre Beylier, 2016. Canada/États-Unis : les enjeux d’une frontière, Rennes, PUR, coll. « Des Amériques », 366 p.

Texte intégral

1L’ouvrage est issu d’une thèse d’études anglophones soutenue en 2013. Au contraire de celle avec le Mexique, largement dessinée par des conflits et conquêtes militaires, la frontière avec le Canada n’a jamais été étudiée de façon aussi détaillée dans la littérature francophone. L’auteur présente donc et analyse les transformations enregistrées par cette frontière depuis sa création, jugée souvent artificielle car suivant banalement le 49e parallèle entre les Grands Lacs et le Pacifique. L’essentiel du travail est centré sur les considérations stratégiques et sécuritaires qu’elle a suscitée après les attentats du 11 septembre 2001. Il comprend trois parties. La première est consacrée à la formation de cette frontière et les deux suivantes étudient le rôle actuellement assigné à cette ligne internationale dans le contexte de la guerre contre le terrorisme. cet égard, l’auteur développe le concept de « frontière intelligente ».

2L’approche est résolument pluridisciplinaire, géographique, historique, culturelle, économique ; les géographes apprécieront l’utilisation faite des travaux de M. Foucher, notamment de sa définition de la frontière comme « structure spatiale élémentaire » fonctionnant sur trois registres, le réel, le symbolique et l’imaginaire. Elle éclaire non seulement la partie géohistorique du travail mais aussi l’ensemble de l’ouvrage en focalisant les observations sur les impacts et les aménagements produits par cette structure. L’utilisation de la frontière est un révélateur des choix géopolitiques et des relations entre les deux états. Elle oscille donc, suivant les contextes politiques, entre fermeture et ouverture à tous les flux, matériels ou non.

3Pour sécuriser un territoire devenu brutalement vulnérable, les politiques américains ont défini un concept d’un nouveau genre, celui de « frontière intelligente ». Le 49e parallèle est passé du statut d’une des plus longues frontières démilitarisées du monde à celui d’une « barrière hautement sécurisée ». L’auteur analyse donc le contenu de cette frontière intelligente, tout en évaluant son degré de réussite sur les deux dimensions d’une frontière, la sécurité et le développement des échanges. Il dégage le jeu et l’imbrication des forces et des stratégies qui organisent le fonctionnement de cette frontière intelligente. S’attachant à démystifier la frontière, entre autres par une étude des coûts de « l’intelligence », P.-A. Beylier nous renseigne au final sur l’ambigüité de la relation américano-canadienne, à la fois « familiale » mais aussi source de soupçons plus ou moins formulés sur l’inégalité du partenariat bilatéral.

4Ce livre très informé, à l’écriture soutenue, abondamment appuyé par le recours aux cartes et aux photographies, stimulera encore plus les réflexions sur les nouvelles constructions géopolitiques d’un monde devenu à la fois plus partenarial et interconnecté mais aussi plus instable que jadis.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Pihet, « Canada/États-Unis : les enjeux d’une frontière, Pierre-Alexandre Beylier », Norois, 240 | 2016, 101-102.

Référence électronique

Christian Pihet, « Canada/États-Unis : les enjeux d’une frontière, Pierre-Alexandre Beylier », Norois [En ligne], 240 | 2016, mis en ligne le 30 novembre 2016, consulté le 17 août 2017. URL : http://norois.revues.org/5963

Haut de page

Auteur

Christian Pihet

Université d’Angers

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page