Navigation – Plan du site

Innover en territorialisant : quel est le prix à payer ? Analyse des coûts de transaction du programme LEADER 2007-2013 en Auvergne et Bourgogne

Innovation and territorialization: how much to pay? An economic study of transaction costs applied to LEADER program 2007-2013 in two French regions (Auvergne and Burgundy)
Marielle Berriet-Solliec, Denis Lépicier et Dominique Vollet
p. 15-32

Résumés

Le caractère innovant du programme LEADER est analysé, dans cet article, à l’aune des avantages du processus de territorialisation par rapport à une politique descendante et de ses limites en termes de coûts de transaction. L’analyse est appliquée au programme LEADER 2007-2013 dans les régions Auvergne et Bourgogne, plus précisément à quatre projets de ces deux régions. L’estimation de ces coûts conclut à des valeurs élevées pour les porteurs de projet (notamment privés), en particulier en raison de la complexité du montage financier, mais pointe surtout le coût généré par l’ingénierie territoriale et la formation des parties prenantes qui sont identifiées comme deux facteurs essentiels pour la mise en œuvre du programme LEADER.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 16 janvier 2016 et définitivement accepté le 27 septembre 2016.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Cadre d’analyse et éléments de méthode
Méthode d’estimation des avantages de la territorialisation
Une grille d'analyse des déterminants des coûts de transaction
Principaux résultats
Le choix de quatre projets au degré de territorialisation élevé
Des niveaux et structures des coûts de transaction contrastés
Quels déterminants des coûts supportés par les porteurs de projet ?
La nature juridique du porteur de projet : une influence majeure sur les coûts de transaction supportés par les porteurs de projets
Une influence déterminante de l'aide apportée par les animateurs pour réduire les coûts de transaction supportés par les porteurs de projets
Des coûts de transaction supportés par les équipes d’animation très sensibles au contexte territorial
Des phénomènes d’apprentissage déterminants pour expliquer le niveau des coûts de transaction supportés par les équipes d’animation
La nécessité de coordinations multiples pouvant élever le niveau des coûts de transaction pris en charge par l’équipe d’animation
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Dans un contexte européen et national de restriction budgétaire, les exigences d’efficacité et d’efficience des politiques publiques sont aujourd’hui renforcées. Cette préconisation encourage les décideurs publics à repenser les fondements et les modalités des dispositifs d’intervention publique. Le recours aux procédures territorialisées visant à améliorer la pertinence des outils de l’action publique pour répondre aux enjeux spécifiques identifiés est souvent privilégié comme une forme innovante d’intervention, tant en termes organisationnels (gouvernance) qu’en termes d’originalité des projets soutenus. Dans cette perspective, le dispositif européen LEADER (Liaison entre les actions de développement de l’économie locale) est analysé à la fois comme un dispositif innovant d’intervention au regard de sa capacité à mobiliser conjointement des financements publics et pr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marielle Berriet-Solliec, Denis Lépicier et Dominique Vollet, « Innover en territorialisant : quel est le prix à payer ? Analyse des coûts de transaction du programme LEADER 2007-2013 en Auvergne et Bourgogne », Norois, 241 | 2016, 15-32.

Référence électronique

Marielle Berriet-Solliec, Denis Lépicier et Dominique Vollet, « Innover en territorialisant : quel est le prix à payer ? Analyse des coûts de transaction du programme LEADER 2007-2013 en Auvergne et Bourgogne », Norois [En ligne], 241 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://norois.revues.org/5981 ; DOI : 10.4000/norois.5981

Haut de page

Auteurs

Marielle Berriet-Solliec

Auteur correspondant : Tel : 33 (0)3 80 77 25 72 ; Fax 33 (0)3 80 77 25 71 CESAER, AgroSup – INRA – Université Bourgogne Franche-Comté – 26 Bd Petitjean, 21079 Dijon Cedex (marielle.berriet-solliec @agrosupdijon.fr )

Denis Lépicier

Université Bourgogne Franche-Comté, AgroSup Dijon, UMR1041 CESAER – 26 boulevard Petitjean, BP 87999, 21079 Dijon Cedex, France (denis.lepicier@inra.fr )

Dominique Vollet

Irstea, UMR Métafort – 9 avenue Blaise-Pascal CS 20085, 63178 Aubière, France (dominique.vollet@irstea.fr )

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page